20 bons vins à moins de 20$ pour mai

Les choix de notre équipe du Québec

C’est bien beau, les bouteilles dispendieuses qui font vibrer d’émotion, mais au jour le jour, avec tous les autres comptes à payer par ailleurs, on a la plupart du temps envie de se faire plaisir avec de bons vins pas trop chers. Ça tombe bien ! À chaque fin de mois, nos chroniqueurs vous suggèrent 20 bonnes affaires à moins de 20 $ parmi les bouteilles qu’ils ont goûtées récemment. Santé !

Notre équipe du Québec : Bill, Marc, Nadia et Rémy

Les choix de Marc Chapleau

Faire du vin au Chili, le prix de la main d’oeuvre étant ce qu’il est, cela coûte souvent moins cher qu’en Europe, notamment. Or ce qu’on aime, c’est quand cela se reflète sur le prix. Surtout lorsqu’en plus, la qualité est au rendez-vous. Comme pour le Trio Reserva Sauvignon Blanc Concha y Toro, un très bon sauvignon blanc, vif et sec (2,8 g), bien typé.

Cap sur la Sicile maintenant. Et on se tourne vers un producteur du cru qui réussit, sous son climat généreux, à faire du blanc nerveux, à la fois généreux et rafraîchissant. De bons points, c’est dire, pour le Donnafugata Anthilia Bianco 2014.

La Grèce est une sorte de new kid on the block. Enfin, pas vraiment, on y fait du vin depuis des temps immémoriaux, mais la qualité, ces dernières années, a explosé. Une seule gorgée de l’excellent blanc Argyros Atlantis 2014, floral et fruité, presque vif, suffit pour s’en convaincre.

Concha Y Toro Trio Reserva Sauvignon Blanc 2014 Donnafugata Anthìlia Bianco 2014 Argyros Atlantis White 2014 Thymiopoulos Young Vines Xinomavro 2013 Coroa D'ouro Rouge Poças Portugal 2009

De ce même pays dont on se demande par ailleurs, la crise économique aidant, s’il devra bientôt sortir de l’Europe, le rouge Thymiopoulos Naoussa Jeunes Vignes 2013, à base du cépage local xynomavro, recèle une dose de gaz carbonique qui lui donne plein d’allant. N’est pas sans rappeler certains vins à base de nebbiolo ou même certains « bojos ».

Enfin, du Portugal, le Coroa d’Ouro rouge 2009 , assemblage de cépages indigènes, est un vin floral au fruité bonbon. Comme pour son jumeau en blanc, un très honnête rapport qualité-prix et un bon choix également pour accompagner une variété de grillades.

Les choix de Bill Zacharkiw

Mai est un mois très chargé pour moi. Comme j’ai un potager qui fait presque un acre de terrain, j’ai passé les dernières semaines à me salir les mains, préparant mon sol, semant et plantant en vue de la prochaine récolte. Mon jardin n’a jamais vu l’ombre d’un pesticide, un herbicide ou un engrais chimique. Depuis 15 ans maintenant, je cultive bio. Bien sûr, cela pose des défis ; mais impossible pour moi de penser jardiner autrement.

Alors je sais de quoi je parle, quand il s’agit d’agrobiologie. Et ça tombe bien puisque mes cinq vins à moins de 20 $, ce mois-ci, sont tous faits à partir de raisins cultivés biologiquement.

Comment s’escrimer dans le potager sans siroter de temps en temps un bon verre de rosé bien frais ? J’ai deux superbes choix à vous proposer. Du Languedoc d’abord, le Le Pive Gris est devenu l’un de mes préférés. J’adore son fruit délicat et sa finale épicée. Aussi fin, mais plus floral et plus juteux, il y a le Coteaux Varois en Provence de Château La Lieue.  À ce prix, imbattable.

Le Pive Gris Vin Rosé 2014 Château La Lieue Coteaux Varois en Provence 2014 Clos De la Briderie Blanc 2014 Cono Sur Organic Pinot Noir 2014 Château L'escart Julien 2012

Si vous recherchez plutôt un blanc, ne regardez pas plus loin que le 2014 Clos de la Briderie, de la Loire et en appellation Touraine Mesland. Certes, marier le chenin au chardonnay n’est pas fréquent, mais voilà, le vin est très polyvalent, il fait un très bon apéritif et s’harmonise bien, aussi, avec une variété de fruits de mer.

Du côté des rouges, et en présumant que vous lorgnerez du côté d’un saumon, le Pinot noir Cono Sur Organico 2014 est tout désigné avec son fruité généreux et sa vibrante acidité. Servez-le à environ 16 degrés. Enfin, l’un des vins qui m’ont le plus agréablement surpris ces derniers temps : le Château L’Escart 2012, un bordeaux supérieur. Quel beau rouge ! Non seulement il est bien mûr, mais il fait preuve de cette finesse que l’on attend d’un bon bordeaux.

Les choix de Nadia Fournier

Cinq bonnes raisons de boire grec : 1- Assyrtiko, 2- Malagoousia, 3- Savatiano, 4- Agiorgitiko, 5- Xinomavro !

Sigalas, Assyrtiko – Athiri 2013, Santorin : Ce cépage autochtone de de Santorin se caractérise par sa vivacité, son caractère tranchant et sa structure minérale. Complété par une petite proportion d’athiri (lui aussi originaire de Santorin), ce vin blanc du domaine Sigalas saura mettre en valeur de la chair de crabe par sa fine salinité.

Gerovassiliou, Blanc Estate 2014, Epanomi : L’assyrtiko est de plus en plus utilisé en assemblage avec d’autres cépages, comme le malagousia. Cette variété quasi éteinte a été réhabilitée, entre autres, par Evangelos Gerovassiliou, qui en tire chaque année un vin délicieusement parfumé, et ayant assez de tenue pour se bonifier en bouteille.

Domaine Sigalas Assyrtiko Athiri 2013 Domaine Gerovassiliou White 2014 Papagiannakos Savatiano 2014 Domaine Tetramythos Agiorgitiko Achaia 2013 Boutari Naoussa 2012

Papagiannakos, Savatiano 2014, Markopoulo : Cet important producteur de l’Attique obtient un résultat fort convaincant avec le savatiano, cépage grec surtout connu pour ses vins blancs minces et anonymes qui entrent dans la composition de la fameuse retsina. Celui-ci se distingue par son équilibre et par l’originalité de ses saveurs d’agrumes, de céleri et de fenouil.

Domaine Tetramythos, Agiorgitiko 2013, Achaia : Au nord-est du Péloponnèse, l’agiorgitiko – aussi connu sous le nom de st-george – donne de bons vins rouges plutôt souple, fruités et goulayants. Celui de Tetramythos n’est pas sans rappeller certains Beaujolais du sud.

Boutari, Naoussa 2012 : Surtout cultivé en Macédoine, dans le nord du pays, le xinomavro donne parfois des vins austères en jeunesse, mais qui ont la réputation de vieillir en beauté. Un peu à contre-courant avec son fruit discret et son caractère vieillot, celui de Boutari fait preuve d’une personnalité affirmée. À ce prix, on s’en réjouit!

Les choix de Rémy Charest

Ce mois-ci, ma sélection de liquides a vos liquidités particulièrement à cœur. En effet, quatre des cinq vins sont à moins de 15$ (dont un qui fait à peine plus de 10$) et le cinquième fait à peine 16$. Tout ça sur un mode plein de buvabilité.

Prenez par exemple le vin le plus abordable de ce quintette, le Vila Regia 2013, un portugais qui coûte à peine 10,55$, dont on se reverse un verre sans hésiter. N’allez pas croire qu’il sera complexe ou profond, mais il a l’avantage de ne pas être maquillé au maximum, comme tant des vins à ce prix vendus en SAQ (ou au dépanneur).

J’ai également été agréablement surpris par le Ventoux Grande Réserve des Challières 2013, un rouge du Rhône bien typé dont le nom laisserait prévoir une cuvée nettement plus chère que 12,95$. Le vin en donne pour son argent – et même plus, à mon avis.

Vila Regia 2013Bonpas Grande Réserve Des Challières Ventoux 2013 Chatons Du Cèdre 2012 Ijalba Genoli Viura 2013 Regaleali Bianco 2013

En montant un peu plus dans les prix (14,20$), on trouve un vin agréable et souple – et non-boisé – venu de Cahors, les Chatons du Cèdre, un malbec additionné d’un brin de merlot, belle démonstration que les vins de cette région peuvent avoir plus de finesse qu’on le pense parfois.

Du côté des blancs, le viura est le cépage dont on fait certains de mes vins blancs préférés – les riojas de chez Lopez de Heredia – mais la maison Ijalba, également de la Rioja, le met en valeur de façon simple, élégante et bien définie. À moins de 15$, on fait difficilement mieux – essayez ça avec une brochette de crevettes passée gentiment sur le barbecue.

Finalement, j’ai eu le plaisir de renouer récemment avec les vins de la maison Tasca d’Almerita, un des producteurs historiques de Sicile, que je n’avais pas goûté depuis un bon moment. Toute la gamme m’a plu, notamment le Regaleali Bianco, bel assemblage de cépages indigènes siciliens qui a de la fraîcheur et de l’élégance, tout ça pour 16$. Ce qui reste une belle aubaine, au final.

Santé!

La liste complète : 20 bons vins à moins de 20$

Note de la rédaction: vous pouvez lire les commentaires de dégustation complets en cliquant sur les noms de vins, les photos de bouteilles ou les liens mis en surbrillance. Les abonnés payants à Chacun son vin ont accès à toutes les critiques dès leur mise en ligne. Les utilisateurs inscrits doivent attendre 60 jours après leur parution pour les lire. L’adhésion a ses privilèges ; parmi ceux-ci, un accès direct à de grands vins!


Publicité
Les vins grecs


Recent Posts: