Les vins grecs : antidote à l’ennui

Soif d’ailleurs avec Nadia

Nadia Fournier - New - Cropped

Nadia Fournier

Avec ses multiples visages, le vignoble grec est une promesse d’aventure pour le consommateur en quête de saveurs et de sensations nouvelles. Gardienne d’un des plus riches patrimoines ampélographiques de la planète, la Grèce mise résolument sur ses variétés régionales, qui sont autant d’antidotes contre la standardisation et l’homogénéisation du goût. Cette seule raison suffirait à vous convaincre d’abandonner vos préjugés à l’endroit des vins grecs, mais c’est qu’en plus, les vins grecs offrent un rapport qualité-prix-plaisir quasi inégalable. Généreux, éminemment digestes et parfaitement adaptés aux plaisirs de la table.

Aller-retour pour Santorin, en classe éconimique 

Haut-lieu touristique et capitale nationale des lunes de miel, Santorin est bien plus qu’un paysage de carte postale et abrite l’un des vignobles les plus singuliers et les plus anciens de la planète, puisqu’on y cultive la vigne depuis déjà la viticulture dès le 17e siècle av. J.-C.

Forcés de s’adapter à des conditions climatiques extrêmes – Santorin ne reçoit qu’une trentaine de millimètres de pluie pendant les mois d’été – les vignerons ont joué d’ingéniosité pour aider la vigne à survivre. Là-bas, ne cherchez pas de palissage ni de vignoble en rangées comme dans les grandes régions viticole européennes. Les plants d’assyrtiko, cépage blanc local, sont plutôt conduits de façon à prendre la forme de paniers, tout près du sol. Cette méthode offre une protection contre les vents violents chargés de poussière volcanique et permet de mieux retenir la rosée matinale, source d’humidité essentielle.

Reconnu pour sa propriété à conserver une bonne acidité malgré les excès de chaleur du climat, le cépage assyrtiko n’est pas exclusif à Santorin, mais c’est là qu’il trouve sont expression la plus racée. Toutes les cuvées vendues à la SAQ ont en commun une minéralité  – ou salinité, c’est selon – et laissent une sensation incroyablement désaltérante en bouche.

Plus abordable, grâce à une 30 % d’athiri (un autre cépage blanc local), qui permet de tempérer la vigueur de l’assyrtiko, l’Assyrtiko – Athiri 2013 du domaine Sigalas arbore un profil plutôt classique. Dans le même style et composée d’assyrtiko, d’aidani et d’athiri, la cuvée Atlantis 2014 d’Argyros est particulièrement réussie cette année.

Domaine Sigalas Assyrtiko Athiri 2013 Argyros Atlantis White 2014 Gaia Thalassitis Assyrtiko 2014 Estate Argyros Assyrtiko 2013 Hatzidakis Santorini Assyrtiko 2014 Hatzidakis Assyrtiko Cuvée No. 15 2013

Les vins blancs issus à 100 % d’assyrtiko se distinguent, en général, par une acidité tranchante, souvent structurante même, qui donne à certains des airs chablisiens. Issu de vignes âgées de 80 ans le Thalassitis 2014 est fermenté exclusivement en cuve d’inox pour préserver la pureté aromatique de l’assyrtiko. L’Assyrtiko Estate 2013 d’Argyros tire plutôt sa complexité de vignes âgées en moyenne de 150 ans et profite d’un élevage partiel est fûts de chêne, qui enrobe son acidité.

Pour le dépaysement ultime, il vous faut absolument découvrir les deux cuvées de Harydimos Hatzidakis offertes à la SAQ. L’Assyrtiko 2014 m’a semblé plus parfumé que par le passé, avec des accents de pêche mûre et de miel. Plus chère, mais aussi plus complexe et d’une grande envergure, la Cuvée No. 15 2013 ne cesse d’évoluer dans le verre. Un vin hors norme, assez gras pour accompagner un homard grillé. 

Péloponnèse : de mer et de montagnes

Depuis son entrée dans l’Union Européenne et la tenue des Jeux Olympiques à Athènes, la Grèce a profité d’un important développement économique. Ce vent de renouveau est providentiel pour cette industrie vitivinicole qui accusait, dans certaines régions, près d’un siècle de retard par rapport à la France. Certaines régions du nord du pays n’avaient toujours pas replanté de vignes suite à la crise du phylloxéra qui avait décimé les vignes d’Europe à la fin du 19e siècle.

Dans le Péloponnèse en revanche, le retard se rattrape à grande vitesse, tant au vignoble qu’au chai. À Nemea, la plus importante appellation grecque dédiée au vin rouge, l’agiorgitiko est planté à flanc de collines au milieu d’oliviers et d’autres arbustres indigènes. Dans ce secteur du nord-est du Péloponnèse, ce cépage aussi connu sous le nom de st-george, adopte en général une expression souple, goulayante et séduisante.

Gaia Agiorgitiko Nemea 2013 Parparoussis Reserve Nemea 2010 Domaine Tetramythos Agiorgitiko Achaia 2013 Domaine Tetramythos Roditis 2013

Bien qu’il soit habituellement plus charpenté que la moyenne des vins de Nemea, le Gaia Agiorgitiko 2013 n’en est pas moins séduisant et témoigne du talent de Yannis Paraskevopoulos à mettre en valeur cette variété autochtone. Harmonieux et judicieusement boisé. Un peu moins charnu, mais néanmoins plus complexe, le Nemea 2010 du domaine Parparoussis bénéficiera de deux ou trois années de repos en bouteille. Plus au nord, dans la préfecture d’Achaia, Panayiotis Papagiannopoulos (Domaine Tetramythos) signe un Agiorgitiko 2013 encore plus juteux et gorgé de fruit. Le vin rouge d’été, parfait pour les grillades.

Rappelons que le Domaine Tetramythos a été presque entièrement détruit par les feux de forêt qui ont ravagé le Péloponnèse à l’été 2007. En plus de l’agiorgitiko cité plus haut, Panayiotis Papagiannopoulos produit un très bon Roditis 2013, issu de l’agriculture biologique et frais comme une brise marine, auquel il emprunte aussi des accents salins.

Toujours dans le secteur de Patras, Thanasis Parparoussis et ses filles s’appliquent à la mise en valeur du sidéritis. Leur Don de Dionysos 2014 met en valeur le charme discret de ce cépage indigène; pas très exubérant, mais original avec ses tonalités de miel et de safran.

Parparoussis Dons De Dionysos Sideritis 2014 Tselepos Classique Mantinia Moschofilero 2014 Tselepos Amalia Brut Sparkling Wine Domaine Skouras Cuvée Prestige Moschofilero Domaine Mercouri Red 2011

Non loin de Nemea, le cépage moschofilero contribue pour sa part au caractère floral unique des vins blancs de l’appellation Mantinia. À la SAQ, on retiendra ce deux cuvées de Yiannis Tselepos : Mantinia 2014 et Amalia Brut Méthode traditionnelle. Le premier étant un vin blanc tranquille, le second un vin effervescent correctement dosé (10 grammes), idéal avec des calmars fruits ou des beignets de fleur de zucchini. Pour les soir de semaine, on voudra aussi retenir le Skouras Cuvee Prestige blanc 2014, un assemblage de moschofilero et de roditis, très parfumé et porté par une saine acidité.

Enfin, plus au sud, vers Pyrgos (100 kilomètres au nord de kalamata), le domaine Mercouri mise plutôt sur les cépages refosco et mavrodaphne, dont il tire le très bon Rouge 2011. Rustique, mais pourtant harmonieux et franchement satisfaisant. Une belle bouteille! 

Au nord du sud 

Ktima Biblia Chora Assyrtico Domaine Biblia Chora Ovilos 2013 Domaine Gerovassiliou White 2014Dans la partie septentrionale de la Grèce, la vigne s’étend de part et d’autre de Thessalonique, seconde ville du pays derrière la capitale, Athènes. Evangelos Gerovassiliou a fait partie de la première vague de vignerons qui sont partis étudier l’œnologie à l’étranger. Sur son vaste domaine situé dans la région d’Epanomi, au sud de la ville de Thessalonique Evangelos Gerovassiliou – figure majeure de l’œnologie grecque moderne – produit une gamme complète de vins issus de variétés indigènes et internationales. On lui doit notamment la restauration de la malagousia, une variété aromatique qui peut donner des vins blancs étonnamment substantiels. Assemblée à de l’assyrtiko (le cépage de Santorin) dans la cuvée Blanc Estate 2014 Epanomi, la malagousia donne un bon vin gras et parfumé, particulièrement minéral et complexe en 2014. Avis aux plus patients d’entre vous: il gagne en profondeur et en nuances après quelques anneés de repos en cave…

Après avoir fondé son domaine éponyme en 1981, au sud de Thessalonique, il s’est aussi associé à Vassilis Tsaktsarlis pour mettre sur pied Biblia Chora. Ce projet d’envergure développé au tournant du millénaire dans la région de Pangée, est entre autre la source de l’Ovilos 2013, excellent vin blanc issu d’un assemblage d’assyrtiko et de sémillon. Sur un mode plus vigoureux, le Biblia Chora Estate 2014 doit son caractère fringant à un assemblage de sauvignon et d’assyrtiko. C’est l’une des belles réussites des derniers millésimes.

Pour découvrir d’autres vins grecs disponibles dans une succursale près de chez vous, cliquez ICI.

d’autres vins grecs

Plutôt grecque que slave, la Macédoine 

Délimitée au sud par le mont Olympe et par la mer Égée, la Macédoine est la plus grande des dix régions de la Grèce. N’y cherchez pas de maisons blanches et bleues, pas plus que de cuisine méditerranéenne légère. Là-bas, quelque 500 kilomètres au nord d’Athènes, on mange de la viande, des plats généreux à base de haricots blancs et on boit du vin rouge. 

Alpha Estate Axia Red Blend 2010Alpha Estate Axia Red Blend 2010Alpha Estate Xinomavro Reserve Vieilles Vignes 2010Sur l’appellation Amyndeon, le domaine Alpha Estate façonne de bons xinomavros de facture moderne, généralement plus corpulents que ceux de sa voisine, Naoussa. À la SAQ, on trouve en ce moment le Reserve Vieilles Vignes 2010, ainsi que le Axia Red 2010, composé de xinomavro et de syrah.

Sur un mode tout aussi accessible, le Paranga 2012 de Kir Yianni est plutôt rassasiant dans un style moderne. La charpente du xinomavro – complété de syrah et de merlot à parts égales – est enrobée d’une chair fruitée bien mûre et le vin.

Xinomavro de Naoussa, irrésistiblement austère

Dans l’ensemble du réseau, le Naoussa 2012 du géant Boutari est un exemple modeste et tout à fait honnête de ce que peut donner le cépage xinomavro. Un peu à contre-courant avec son caractère vieillot, mais ce dépouillement lui confère aussi un certain charme. Surtout à une époque où tant de vins de cette catégorie sacrifient toute originalité au profit de l’opulence. Et à ce prix, ça vaut le coût d’essayer !

Thymiopoulos Vineyards Yn Kai Oupavós Xinomavro 2012 Thymiopoulos Young Vines Xinomavro 2013 Boutari Naoussa 2012Cultivé dans toute la Macédoine, c’est sur la roche calcaire et les sols volcaniques de Naoussa, sur le flanc sud-est du mont Vermio, que cette variété dont le nom signifie « acide et noir » révèle pleinement son immense potentiel. Par leurs arômes distinctifs, leur excellent potentiel de vieillissement et leur profil un peu austère en jeunesse, les vins rouges de xinomavro évoquent souvent les nebbiolos piémontais, avec qui il n’a cependant aucun lien de parenté, analyses d’ADN à l’appui.

Aujourd’hui, après avoir sombré dans l’oubli pendant près d’un siècle, les vieilles vignes de Naoussa ont droit à une seconde vie grâce à une nouvelle génération de vignerons. Parmi eux: Apostolos Thymiopoulos, dont les cuvées Jeunes vignes 2013 et Terre et Ciel 2012 sont deux incontournables. On achète à la caisse, le premier à boire dans l’année, l’autre à laisser dormir en cave pendant au moins cinq ans. Mais saurez-vous résister à la tentation ?

Santé! Yamas!

 

Nadia Fournier

Pour découvrir d’autres vins grecs disponibles dans une succursale près de chez vous, cliquez ICI.

Note de la rédaction: Cet accès exclusif, ainsi que la possibilité de lire dès leur publication tous les commentaires de dégustation publiés sur Chacun son Vin, est offert à nos membres Privilège pour la somme de 40 $ par année. (Les membres inscrits bénéficiant d’un accès gratuit doivent, pour leur part, attendre 60 jours avant de pouvoir accéder à tout notre contenu.)