Les bons choix de Nadia – janvier 2016

La vie après la surdose
par Nadia Fournier

Nadia Fournier - New - Cropped

Nadia Fournier

Mi-janvier. À l’heure qu’il est, vous vous êtes peut-être déjà remis de la surdose habituelle de vin, de bière, de bouffe – de tout, en fait – qui accompagne le temps des fêtes. Avec un peu de chance, vous vous êtes peut-être même remis des innombrables chroniques qui ventaient les mérites de telles ou telles bouteilles avec la dinde, la tourtière, les huîtres, la musique folklorique, les lumières multicolores, et tout, et tout. Un raz-de-marée de suggestions de vins!

« Trop, c’est comme pas assez. Pu capab de voir des articles sur le vin », ai-je lu quelque part sur les réseaux sociaux vers la mi-décembre. Mes excuses donc, à l’auteur desdites lignes et à tout ceux qui n’en pensaient pas moins.

Cela dit, et même si au cours des dernières semaines, j’ai moi-même eu plus soif de tisane et de jus vert que de boisson alcoolisée, je me permets néanmoins quelques suggestions pour accompagner la froideur de ce début d’année. Il y a toujours bien des limites à mener une vie monastique, non ? 

Et comme l’heure est aux résolutions, je me suis dit que je vous aiderais à commencer du bon pied en vous proposant un peu de changement. Pas trop, juste un peu.

Si vous aimez, vous aimerez

Si vous aimez les barolo, barbaresco et autres vins de nebbiolo, vous aimerez le caractère austère de la Grande Réserve 2010, Naoussa (20,60 $) de la maison Boutari. Rien d’extravagant et sans la profondeur ou le fruité irrésistible des cuvées produites par Thymiopoulos, mais un bon vin droit, franc et somme toute très charmant avec son goût d’une autre époque.

Si vous aimez les vins courants du Languedoc-Roussillon, vous aimerez le profil méditerranéen du Firriato, Nari 2012, Sicilia. D’autant plus recommandable qu’il est offert sous la barre des 10 $ jusqu’au 31 janvier. Peu de vins à la SAQ procurent autant plaisir pour si peu cher.

Boutari Grande Reserve Xinomavro 2010 Firriato Nari Nero D'avola Petit Verdot 2012 Donnafugata Sedàra 2013

Si vous aimez les vins de Maremma, vous aimerez la fermeté doublée de générosité du Donnafugata, Sedara 2013 (18,75 $), un assemblage de nero d’avola, de merlot, de cabernet sauvignon et de syrah. J’ai particulièrement aimé sa finale parfumée.

Dans le même registre, mais un cran plus gourmand et juteux, le Easton House 2011 (23,60 $) est d’emblée séduisant par son nez de fruits noirs et d’épices. Généreux, mais pas du tout sucré, contrairement à tant de vins californiens de cette gamme de prix. Une bonne bouteille pour accompagner la cuisine des jours de semaine.

Si vous aimez l’intensité des vins du Priorat, vous voudrez redécouvrir les vins du Douro. Parmi les valeurs sûres à la SAQ, le Vila Regia, Douro 2014 (10,55 $) s’appuie sur des tanins assez fermes et déploie en bouche comme au nez, toute la générosité des bons rouges du Douro. Chaque année, un très bon achat.

Easton House 2011 Vila Regia 2014 Nyakas Budai Irsai Oliver 2014 Suertes Del Marques 7 Fuentes 2013

Si vous aimez les parfums des muscats d’Alsace, mais pas leur teneur habituelle en sucre, vous aimerez le Nyakas, Irsai Olivér 2014 (14,45 $). Variété de l’Europe de l’Est qui a été développée vers 1930 comme raisin de table, l’irsai olivér donne des vins hyper parfumés, mais celui-ci est parfaitement sec et s’appuie sur une acidité vive.

Enfin, si vous aimez les parfums singuliers et la vigueur des bons vins rouges du Piémont ou ceux de l’appellation Bairrada, au Portugal, vous ne voudrez pas manquer le retour en succursales du 7 Fuentes Suertes del Marques 2013 (21,20 $). Un vin espagnol hors-norme, produit sur l’île de Tenerife, à quelques centaines de kilomètres du Maroc, mais qui regorge pourtant de fraîcheur. Un voyage aux îles Canaries en classe économique. Comment résister ?

Santé!

Nadia Fournier

Note de la rédaction: vous pouvez lire les commentaires de dégustation complets en cliquant sur les noms de vins, les photos de bouteilles ou les liens mis en surbrillance. Les abonnés payants à Chacun son vin ont accès à toutes les critiques dès leur mise en ligne. Les utilisateurs inscrits doivent attendre 60 jours après leur parution pour les lire. L’adhésion a ses privilèges ; parmi ceux-ci, un accès direct à de bons vins !


Publicité

WB_GLBarossaShiraz_QC_NL


Recent Posts: