20 bons vins à moins de 20$ pour janvier

Les choix de notre équipe du Québec

C’est bien beau, les bouteilles dispendieuses qui font vibrer d’émotion, mais au jour le jour, avec tous les autres comptes à payer par ailleurs, on a la plupart du temps envie de se faire plaisir avec de bons vins pas trop chers. Ça tombe bien ! À chaque fin de mois, nos chroniqueurs vous suggèrent 20 bonnes affaires à moins de 20 $ parmi les bouteilles qu’ils ont goûtées récemment. Santé !

Group

Les choix de Marc Chapleau

Commençons par deux blancs relativement riches et corsés, parfaits pour tenir le fort en plein coeur de l’hiver.

Le mousseux espagnol, d’abord, plus précisément de la Rioja : le Muga Conde de Haro 2010 convainc avec ses notes à la fois miellées et briochées, très bien appuyées, en bouche, par l’acidité.

Du côté de la France, direction le sud-ouest, vers le pays, entre autres, du madiran et du cahors, pour un savoureux assemblage (tranquille cette fois, sans effervescence) de chardonnay et de sauvignon, le Domaine du Tariquet Côté 2013. Un peu de sucre dans celui-ci, mais à la bonne heure ! la vivacité est là par ailleurs.

Conde De Haro Brut Cava 2010 Domaine Du Tariquet Côté Chardonnay & Sauvignon 2013 Giacondi Nero d'Avola 2013 Quinta Da Falorca Touriga Nacional 2008 Capezzana Barco Reale Di Carmignano 2012

En rouge, à petit prix — moins de 10 $ —, le sicilien Giacondi Nero d’Avola 2013 livre la marchandise, comme on dit. Rien de compliqué, un fruité bonbon, mais de l’équilibre et une finale épicée.

Puis, plus cher mais toujours sous la barre des 20 $, le Quinta da Falorca Touriga Nacional 2008, rouge du Portugal d’appellation daõ plutôt charnu et assez tannique, à réserver pour les viandes rouges grillées.

Enfin, de Toscane, le Capezzana Barco Reale Di Carmignano 2012. Je vous en ai déjà parlé, mais je me permets d’y revenir, tant cet assemblage toscan mi-corsé (du sangiovese essentiellement, avec un peu de cabernets et de canaiolo) est rafraîchissant, tout en étant serré et texturé.

Les choix de Bill Zacharkiw

Pas évident, je l’admets, d’aller jouer dehors quand la température gravite autour de moins 20 C. Si bien que j’ai passé beaucoup de temps à m’amuser à l’intérieur, récemment. Autrement dit, beaucoup de nouvelles recettes à essayer. Et, donc, j’ai besoin d’une variété de vins pour les accompagner, idéalement à petit prix — car la carte de crédit s’en est donnée à coeur joie, durant décembre…

Je suis très « fruits de mer » ces jours-ci, si bien que selon ce que je choisis de manger, je recherche diverses textures dans mes vins. Pour les crevettes et les moules, quelque chose de nerveux et rafraîchissant fait l’affaire. Exemple, le bordeaux Château Sainte-Marie Vieilles Vignes 2013.

Avec les pétoncles et les poissons riches, on recherche une bonne texture ainsi qu’une bonne palette aromatique, dans le vin. À moins de 20 $, difficile de trouver mieux que le Château Mourgues du Grès Galettes Dorées 2013, dans ce style.

Chateau Sainte Marie Entre Deux Mers Vieilles Vignes 2013 Château Mourgues Du Grès Les Galets Dorés 2013 Albert Bichot Coteaux Bourguignons 2013 Château La Lieue 2013 Luis Felipe Edwards Gran Reserva Cabernet Sauvignon 2013

En matière de rouge, et surtout si j’ai servi précédemment un blanc assez riche, j’aime bien commencer par un vin axé sur la fraîcheur. Le Albert Bichot Coteaux Bourguignons 2013 convient alors parfaitement. Servi à 15 C, cet assemblage de pinot noir et de gamay possède un fruité bien mûr tout en étant superbement soutenu par l’acidité.

J’aime cuisiner avec des épices exotiques. Alors si je sers une viande blanche, du poulet ou du porc, par exemple, ou si le repas est végétarien, il est commode d’avoir sous la main un vin avec peu de tannins. L’un des mes favoris à la SAQ à moins de 15 $ est le Château La Lieue. Ce rouge de Provence, dans le millésime 2013, est tout en fruit, avec de subtiles notes herbacées qui le rehaussent ainsi qu’une finale bien épicée. Sans compter, autre avantage, qu’il est bio.

Enfin, le froid incite beaucoup de gens à manger de la viande.  Avec l’agneau, dernièrement, j’ai bien apprécié le Luis Felipe Edwards Cabernet Sauvignon 2013. Mûr, riche, mais pas lourd du tout et avec juste assez de tannins pour tenir tête à l’agneau, ou toute autre viande rouge.

Les Choix de Rémy Charest

Au moment d’écrire ces lignes, le vent pousse sur mes fenêtres et la poudrerie s’envole allègrement des toitures. Ça donne envie de vins qui réchauffent, c’est clair.

Pour répondre à la météo et s’accorder avec des mijotés, plats viandés et autres réconforts, deux idées : le cabernet sauvignon Arboleda, du Chili, qui ne manque pas de caractère et de personnalité, ou encore le Tour Bouscassé du bien connu Alain Brumont, que je recommande particulièrement parce qu’il s’agit d’un 2009, fondu à souhait et intégrant bien tannins et boisé.

Sur une note un peu plus fraîche et fringante, mais avec tout le tonus nécessaire d’un rouge hivernal, le Casamatta de Bibi Graetz est aussi fort sympathique : du sangiovese qui a du nerf et des tannins rustiques, juste comme on les aime.

Arboleda Single Vineyard Cabernet Sauvignon 2012 Brumont Tour Bouscassé Madiran 2009 Casamatta Sangiovese 2013 Marquis De Jouennes Bourgogne Aligoté 2013 Val Caudalies Cidre Pétillant

Ceci dit, le froid hivernal ne m’empêche pas de continuer à goûter tous les aligotés qui me tombent sous la main. Celui du Marquis de Jouennes, le producteur du célèbre Château de Chamirey, est tout à fait satisfaisant, avec juste ce qu’il faut d’enrobage autour de la minéralité et de la fraîcheur typique du cépage. Beau, bon, pas cher, comme on dit.

Sur un tout autre registre, le cidre pétillant rosé de Val Caudalies m’épate carrément. Rosi avec un brin de framboises, doté de belles bulles et de saveurs nettes qui font saliver à souhait, il se vent pour à peine plus de 13$. Une belle aubaine, bien de chez nous, pour partir son weekend du bon pied.

Les Choix de Nadia Fournier

Un petit nouveau à la SAQ pour vous permettre de commencer l’année en douceur, puisqu’il coûte à peine 10 $. Produit par la cave coopérative des Vignerons Ardéchois la cuvée Orélie 2013 est l’exemple même du bon vin rouge de soif, tout en souplesse et en rondeur.

Dans la même gamme de prix, avec un supplément de corps, le Vila Regia 2013 de Sogrape reste fidèle à ses origines, tant par son style que par sa composition de cépages portugais. D’année en année, il demeure l’une de mes valeurs sures à 10 $.

Réussite très convaincante cette année pour l’Espelt, Saulo 2013, Empordá. Un délicieux vin de grenache et de carignan, qui déploie en bouche des couches de saveurs fruitées et un grain irrésistible.

Orélie Ardèche 2013 Vila Regia 2013 Espelt Empordá Saulo 2013 Artazuri Garnacha 2013 Comenge Verdejo 2013

Avec son nez affriolant de confiture, le Artazuri, Garnacha 2013, Navarre pourrait faire craindre une certaine lourdeur. Très typé grenache, riche en goûts fruités et quasi sucré tant la chair est mûre, mais aussi tonifié d’un léger reste de gaz qui accentue sa fraîcheur. Une autre belle réussite !

Enfin, un blanc de Castille et Léon, en Espagne. Le Comenge Verdejo 2013 est l’un des meilleurs vins de Rueda goûtés au cours des derniers mois. Plein de vitalité et de jolis parfums originaux de thé vert japonais et d’abricot. Beaucoup de plaisir à petit prix !

Santé!

La liste complète : 20 bons vins à moins de 20$

Note de la rédaction: vous pouvez lire les commentaires de dégustation complets en cliquant sur les noms de vins, les photos de bouteilles ou les liens mis en surbrillance. Les abonnés payants à Chacun son vin ont accès à toutes les critiques dès leur mise en ligne. Les utilisateurs inscrits doivent attendre 60 jours après leur parution pour les lire. L’adhésion a ses privilèges ; parmi ceux-ci, un accès direct à de grands vins!


Publicité
Beringer Founders' Estate Cabernet Sauvignon


Recent Posts: