20 bons vins à moins de 20$ pour Septembre

Les choix de notre équipe du Québec

C’est maintenant officiel, l’été 2014 est derrière nous. Et puis ? Et puis, rien du tout. Si ce n’est que ce n’est pas ça qui va nous arrêter de boire. Surtout à moins de 20 $ !

Group

Les choix de Marc Chapleau

On fréquente peu les blancs du sud-ouest de la France. Du moins, on n’en a souvent que pour ses rouges – ceux de Cahors et du Madiran, notamment. Alors, pour faire changement, on gagnera à tremper ses lèvres dans le très bon Domaine Cauhapé Chant des Vignes 2013, à la fois exotique (par ses odeurs) et rafraîchissant, tout en étant passablement corsé.

Comme premier rouge, je vous aiguille vers le Chili et un Carmenère Reserva 2013 Carmen. Peu importe qu’on dise « le » carmenère ou « la » carmenère, on a là un très bon exemple du style, au boisé appuyé mais assumé.

Domaine Cauhapé Chant Des Vignes Dry Jurancon 2013 Carmen Reserva Carmenère 2013 Château Maris Minervois 2010 Casamatta Sangiovese 2013 Mas Collet Montsant 2012

Direction le Languedoc, maintenant, avec le très bon Minervois Château Maris 2010 qui sent la sueur un peu mais que cela ne vous rebute pas, car le fruit est là par ailleurs, ainsi qu’un caractère plutôt serré.

De Toscane, le IGT Casamatta 2013 Bibi Graetz donne dans la générosité tout en faisant preuve de cette délicieuse astringence typique de tant de vins italiens.

Enfin, le catalan Montsant Mas Collet 2012 plaira aux amateurs de rouges amples et tanniques, et qui ont de surcroît, malgré leur prix attractif, le potentiel pour vieillir encore une couple d’années.

Les choix de Bill Zacharkiw

L’automne, pour moi, rime avec rentrée. Rentrée des classes pour les enfants, et retour au travail pour nous. Je poursuis dans cette thématique avec mes choix de septembre, en revisitant des régions et des styles classiques.

Je commence par un blanc. Même si le froid va bientôt s’installer pour de bon, pas question de se limiter tout de suite au vin rouge. J’ai notamment été impressionné, récemment, par le Baron de Ley 2013 Rioja Blanco. À moins de 15 $, on a un là un bon apéritif – à moins d’aller vers des huîtres nature ou des fruits de mer apprêtés simplement.

Le spaghetti est le plat familial par excellence des soupers d’automne, et l’un de mes rouges préférés pour l’accompagner est le Bersano Costalunga Barbera d’Asti. Un barbera classique, bâti sur l’acidité et le fruit et, pour cette raison, parfait pour faire le lien avec la sauce tomate.

Baron De Ley Blanco 2013 Bersano Costalunga Barbera D'asti 2012 Azienda Uggiano Casa Di Dante 2010 Château Godard Bellevue 2009 Santa Rita Medalla Real Gran Reserva Cabernet Sauvignon 2010

Si vous mangez italien, mais quelque chose de plus substantiel avec de la viande, j’ai découvert un superbe chianti de l’Azienda Uggiano. Le 2010 Colli Fiorentini reflète à merveille l’acidité, les tannins et le côté « cuir » typique du cépage sangiovese. Un rouge authentique, pas du tout maquillé, et une belle expression du chianti traditionnel.

Difficile de parler de régions classiques sans se frotter à Bordeaux. Issu du puissant – quoique parfois trop mûr – millésime 2009, le Côtes de Francs Château Godard Bellevue, à base de merlot, témoigne du caractère superlatif de 2009 tout en conservant cette finesse caractéristique des meilleurs bordeaux.

Enfin, si vous recherchez un cabernet sauvignon, regardez du côté du Chili. Si ce pays semble faire partie du Nouveau Monde, il faut savoir qu’on fait du vin, notamment au domaine Santa Rita, depuis 1880. Leur 2010 Medalla Real Gran Reserva est un modèle du genre : bien coloré, avec une touche d’eucalyptus, ainsi qu’une étonnante capacité à vieillir, compte tenu du prix. Avec de l’agneau ? Pourquoi pas !

Les choix de Nadia Fournier

Envie d’un brin de changement, d’exotisme? Pas forcément le goût d’une nouvelle de coupe de cheveu ni le temps de partir en voyage ?

Pourquoi ne pas explorer les vertus de cépages moins connus, comme la négrette, une variété très ancienne, qui donne leur originalité aux vins de Fronton. Le Classic 2010 produit par Pierre Selle au Château Bouissel en est un bel exemple.

Toujours dans le Sud-Ouest, mais plus à l’est, dans le département de l’Aveyron, où la minuscule appellation Marcillac couvre à peine 200 hectares. Philippe Teulier du Domaine du Cros y produit un très bon vin rouge qui mise sur le cépage mansois, nom local donné au fer servadou.

Château Bouissel Classic 2010 Domaine Du Cros Lo Sang Del Païs Marcillac 2013 Mezzacorona Teroldego Rotaliano Riserva 2010 Château Pajzos Tokaji Furmint 2013 Kocabag Kapadokya 2012

Poursuivons le voyage vers l’est, jusque dans les montagnes du Trentin, lieu de naissance du cépage teroldego, un vieux cépage nord de l’Italie, dont on ventait déjà les mérites dans des textes publiés en 1480 ! À moins de 20 $, le Teroldego Rotaliano 2010 de la cave coopérative Mezzacorona en est un bon exemple.

Un petit goût des pays de l’Est? Le cépage furmint représente environ les deux tiers de la superficie totale du vignoble hongrois. Et comme chaque année ne peut être propice pour l’azsu – le grand vin liquoreux du pays –, les producteurs de Tokay utilisent parfois les raisins de furmint pour en faire un vin sec. Parmi mes incontournables à moins de 15 $ : celui de Château Pajzos 2013.

Enfin pour l’exotisme ultime, faites un détour dans la région par la volcanique de Cappadoce dans l’est de la Turquie, où le domaine familial de Kocabag produit un vin de facture un peu commerciale, qui serait probablement infiniment banal s’il était composé de merlot, mais auquel les variétés turques öküzgözü et bogazkere confèrent un petit je-ne-sais-quoi. À 13,50 $, le pari n’est pas trop risqué…

Les choix de Rémy Charest

L’automne est arrivé, ça ne fait plus aucun doute. Mais même si les feuilles commencent à bien rougir, j’ai toujours envie de boire des blancs frais et nerveux – peut-être par déni, mais aussi parce que ça va particulièrement bien avec les huîtres qui, elles, sont en haute saison pour le trimestre à venir.

Dans ces blancs pleins de fraîcheur, commençons par un remarquable blanc espagnol dégusté lors des World Wine Awards of Canada, en août, le Basa Blanco 2013 de l’excellent Telmo Rodriguez. La pomme et les agrumes sont au rendez-vous, mais c’est la texture, juste assez ronde, qui donne son équilibre et son relief à ce vin. Nous sommes plusieurs chroniqueurs de Chacun son vin et Wine Align à en chanter les louanges. N’hésitez pas à y joindre les vôtres

Toujours dans l’équilibre entre fraîcheur, nervosité et rondeur, le Saint-Mont Les Vignes Retrouvées  atisfera pleinement ceux qui aiment le très populaire gros manseng/sauvignon de chez Alain Brumont. On est dans le même esprit, avec une touche d’originalité supplémentaire, grâce à la présence dans l’assemblage de petit courbu et d’arrufiac.

Un peu plus en rondeur, et avec une vraie belle élégance à ce prix, la Cuvée Clémence du château Cheval-Quancard saura faire plaisir jusqu’à l’hiver. Je suis très amateur de bordeaux blanc, et j’ai bien envie de continuer à répandre la bonne nouvelle avec des cuvées aussi bien fichues que celle-ci.

Telmo Rodriguez Basa Blanco 2013 Les Vignes Retrouvées Blanc 2012 Cheval Quancard Cuvée Clémence 2013 Château Cap De Merle 2012 El Castro De Valtuille Mencia Joven 2012

Côté rouge, toujours du côté de Bordeaux, j’aime bien la simplicité et la “buvabilité” du Château Cap de Merle  un Lussac-Saint-Émilion qui fait pratiquement partie des meubles, à la SAQ. Du fruit bien placé, pas de bois du tout, tout ce qu’il faut pour un repas saisonnier, comme un braisé ou un ragoût de boeuf aux carottes.

Ma découverte du mois reste toutefois le mencia Joven El Castro de Valtuille, produit par Raul Pérez dans l’appellation Bierzo. Un fruit généreux, rehaussé d’une belle touche poivrée qui vous fera penser aisément à un Saint-Joseph ou à une autre syrah du nord du Rhône. Si c’est ce que l’automne nous amènera à boire, avec le retour du froid et du gel, je ne m’en plaindrai vraiment pas.

Santé!

La liste complète : 20 bons vins à moins de 20$

Note de la rédaction: vous pouvez lire les commentaires de dégustation complets en cliquant sur les noms de vins, les photos de bouteilles ou les liens mis en surbrillance. Les abonnés payants à Chacun son vin ont accès à toutes les critiques dès leur mise en ligne. Les utilisateurs inscrits doivent attendre 60 jours après leur parution pour les lire. L’adhésion a ses privilèges ; parmi ceux-ci, un accès direct à de grands vins!


Publicité
Terra Andina Carmenere Scandalous


Recent Posts: